" L'UNAF n'est pas indispensable, elle est nécessaire.
C'est une pierre d'achoppement pour que le football soit ce qu'il est.
Rien ne se fera sans l'UNAF ".
 
Claude SIMONET
Président de la F.F.F.
Congrès de Cannes 1996

 
 
 L'UNAF est l'ASSOCIATION des Arbitres.
  L'UNAF représente les arbitres dans les différentes instances sportives: Comité Directeur des Districts, des Ligues et du Conseil National du Football Amateur, Conseil Fédéral de la Fédération Française de Football et au conseil d'administration de la Ligue Nationale de Football. En effet, avec le nouveau statut de l'arbitrage, l'UNAF s'est vu octroyer le droit de désigner les candidats aux postes de représentants de arbitres qui siègent dans ces instances, ces candidats devant ensuite être élus en Assemblée Générale. Auprès de ces instances, l'UNAF doit jouer son rôle de partenaire. Nous devons collaborer avec les Commissions d'Arbitrage, non pas à la gestion de l'arbitrage, du ressort de ces dernières, mais à la promotion de l'arbitrage.
  Un des rôle principaux de l'UNAF est de défendre les arbitres et leurs intérêts devants les instances sportives, judiciaires et parfois même ministérielles. Aujourd'hui, l'UNAF est fort d'environ 70 % arbitres en activité adhérents recensés actuellement. C'est grâce à cette représentation que l'UNAF est un acteur incontournable du football et de l'arbitrage. Notre crédibilité repose sur cette représentation. Cependant, il ne faut pas croire que l'UNAF a obtenu ce statut sans avoir lutté et que ce statut est définitivement acquis. Il est sûr que pour être bien entendu et défendu, nous devons être nombreux. Le jour où l'UNAF ne représentera plus que 30 ou 40% des arbitres, l'UNAF ne sera plus écoutée et reconnue comme partenaire de travail.
  La défense juridique des arbitres est une des priorités de l'Association. L'UNAF défend les arbitres en cas d'agression quelque soit le nombre de jours d'ITT. Si le dossier présenté est jugé éligible à sa prise en charge, un avocat rémunéré par l'UNAF est chargé de poursuivre le(s) agresseur(s). Le collègue agressé ne supporte ainsi aucun frais hors le versement de sa cotisation, qui doit avoir été enregistrée avant l'incident. Cependant, dans le cas contraire, nous sommes quand même là pour aider le collègue dans les démarches à entreprendre.
  L'UNAF développe au quotidien les notions d'AMITIE, de CONVIVIALITE, de SOLIDARITE, dans la plus grande SIMPLICITE, puisqu'à l'UNAF, il n'est pas question de hiérarchie arbitrale mais simplement d'ENTRAIDE. A travers nos congrès, nos assemblées générales, nos soirées dansantes, nos lotos, notre équipe de football ou toute autre manifestation, nous avons le PLAISIR d'apprendre à mieux nous connaître et de nous RETROUVER pour passer un agréable moment.
 Aussi, nous comptons personnellement sur chacune et chacun d'entre vous pour ADHERER et FAIRE ADHERER à l'UNAF.